Pèlerinage de la Coordination internationale des Équipes du Rosaire à Caleruega, Fatima et Toro

Un article de Chantal Courtin, coordinatrice internationale des Équipes du Rosaire

Le 19 septembre, quatre membres de la Coordination internationale : frère Louis-Marie Ariño-Durand, Janine Bordet, Nathalie Tranvan, et Chantal Courtin, ont pris le départ du Couvent de Toulouse en voiture pour une semaine inoubliable.


Frère Louis-Marie, Nathalie, Chantal et Janine

Après avoir traversé le Pays basque, nous sommes arrivés à Caleruega en Castille et Léon. Petit village à 900 mètres d’altitude, sur le plateau aride de la Meseta, Caleruega est le lieu de naissance de saint Dominique. Nous avons été accueillis vraiment chaleureusement aussi bien par les frères du magnifique Couvent Saint Dominique, que par les moniales dominicaines que nous avons pu rencontrer.

Nous avons visité le cloître, le musée la crypte et le Petit Puits de saint Dominique ainsi que l’église paroissiale où il a été baptisé. Nous avons également visité le beau monastère Saint-Dominique de Silos.

Pour nous, laïques, nous avons pris conscience que les lieux saints dominicains n’étaient pas uniquement Fanjeaux, Prouilhe et Toulouse, mais qu’il y avait aussi Caleruega… Nous avons découvert aussi l’importance de saint Dominique dans l’histoire et la vie du peuple espagnol et le grand attachement des habitants de Caleruega à la bienheureuse Jeanne d’Aza, mère de saint Dominique.


Caleruega

Puis, ce fut le sanctuaire de Fatima : un lieu béni où, dans une démarche jubilaire, nous avons mis nos pas dans ceux de François, Jacinthe, Lucie en nous plongeant dans le Cœur Immaculé Marie. Depuis plusieurs mois, chacun s’était préparé à ce temps spirituel. Et que de belles rencontres tout au long de ces quelques jours dans ce sanctuaire où sont présentes, dans la ferveur, beaucoup de familles !


Fatima

Sur le chemin du retour, arrêt à Toro, dans le très beau monastère Sancti Spiritus où les moniales dominicaines nous ont réservé également un superbe accueil. Visite du monastère et du musée, belle rencontre avec les sœurs qui nous ont offert des gâteaux de leur production et du vin de leurs terres.

Et si nous avons découvert des lieux en cheminant spirituellement, nous avons pu aussi apprendre à nous connaître mieux, dans l’amitié, la prière mais aussi les rires autour de quelques verres de Porto !

Category:
French