Presentation

La Présentation : pas d'offrande sans Marie ! - Dom Xavier PERRIN, o.s.b.

Au cœur de cette année sacerdotale, le Fils du Père éternel, grand-prêtre selon l'ordre de Melchisédech, fait aujourd'hui son entrée dans le Temple du Seigneur. Il s'avance non comme un pontife, mais comme une victime. Il vient comme le fils premier-né qui, selon la loi, doit être offert au Seigneur. Un couple de colombes va être immolé pour le racheter, mais bientôt il versera le prix entier de son sang précieux de Fils unique.
French

Anne, dans le Temple - Fr. Pavel SYSSOEV, o.p.

Anne, fille de Phanuel… veuve… elle ne quittait point le temple, servant Dieu jour et nuit dans le jeûne et dans la prière.

Vous pouvez venir à n’importe quelle heure, vous êtes sûr de la trouver au Temple. Depuis toujours. Veuve de bonne heure, après sept ans de mariage – sept ans, ça passe si vite ! - elle est toujours là. Toujours. Que fait-elle ? Pas grand’ chose. Elle prie. Elle jeûne. Elle est là. Une petite vieille dame, toujours fidèle au poste. N’a-t-elle rien d’autre à faire ? Visiblement, non. Rien de plus important. Elle prie. Elle attend.

French

Avec Marie, dans le temple

Homélie prêchée en l’église Saint-François-de-Paule de Nice, le 2 février 2014, pour la fête de la Présentation du Seigneur.


Frères et sœurs, nous fêtons aujourd’hui la Présentation de Jésus. C’est une fête de lumière, de pureté. C’est l’entrée du Seigneur dans son Temple, annoncée par le prophète Malachie.
French

Jésus, Lumière des Nations

Dans l’Évangile d’aujourd’hui Jésus est désigné comme la lumière. Rappelons nous les mots de Syméon : « Car mes yeux ont vu ton salut... lumière pour éclairer les nations... ». A nous de réfléchir sur ce que cela veut dire.

Nous le savons tous, que la lumière permet de voir les choses comme elles sont. Quand il n’y a pas de lumière naturelle ou artificielle, on ne voit pas. De plus, tandis que les yeux ne peuvent pas en absence de la lumière exercer leur capacité, l’imagination, elle, peut se déchaîner.

French

« Et voici : il y avait à Jérusalem un homme dont le nom était Syméon… »

Frères et sœurs,

Il y avait un homme dont le nom était Syméon, ce qui signifie : « Le Seigneur a entendu. » selon l’étymologie populaire qu’en donne le livre de la Genèse (Gn. 29, 33).
Mais attention cet homme n’est pas quelconque. L’Évangile le souligne par l’introduction solennelle : ‘Et voici’… Ainsi il y avait un homme, et cet homme est un maître de vie.

French

La Présentation : laisser entrer le Seigneur dans nos coeurs

Une homélie prêchée pour la fête de la Présentation de Seigneur au Temple, le 2 février 2011, au Couvent Saint-Thomas d’Aquin de Toulouse.

Maintenant, juste en ce moment, nous faisons comme dans l’évangile. Nous bénissons Dieu comme Syméon. Nous le louons comme Anne. Nous tâchons d’accomplir la loi d’amour comme Joseph et Marie. Nous fêtons la Présentation du Seigneur.

Qu’est-ce que c’est, cette présentation du Seigneur ? En quoi consiste-t-elle ?

Jésus est emmené au Temple de Jérusalem.

French

Pages

Subscribe to Presentation