Sorrowful Mysteries

Uma meditação dos Mistérios Dolorosos - Novembro-Dezembro de 2013

1. A agonia de Jesus no Horto das Oliveiras

Bendito sejais, Senhor, pelo teu pavor perante o sofrimento e pela fidelidade à tua missão.

Tu sabes que, para salvar o homem, chegou a hora de carregar sobre os teus ombros todas as forças do mal que destroem a humanidade cativa do pecado.


2. A flagelação de Jesus

Bendito sejais, Senhor, perseguido e humilhado pela loucura dos homens.

O chicote que lacera o teu corpo é o mesmo que ainda hoje tortura tanto homens como mulheres por todo o mundo.

Portuguese

Ir-Rużarju - Misteri tat-Tbatija

1– Kristu fil-ġnien tal-Ġetsemani

Wara l-aħħar ikla ma’ ħbiebu, Ġesù, imdawwar b’dawk li kienu ħalfu li jħobbuh, telaq lejn il-ġnien fejn kien soltu jmur jitlob. Hemm sab ruħu imdawwar minn naħa l-waħda bil-ħbieb li ħadhom in-ngħas u raqdu, u minn naħa l-oħra mill-għedewwa li kienu resqin biex jaqbduh bi traditur quddiem u suldati armati sew warajh.

Maltese

Prier les Mystères Douloureux avec la liturgie de l’Église

Comme Marie, l’Église est maîtresse de prière : elle nous offre les dispositions et les formulations requises pour « bien prier ». Entre deux citations de l’Écriture sainte, nous contemplons chaque mystère du Rosaire grâce à un texte (oraison, préface...) que nous propose l’année liturgique pour nous en donner le sens profond et théologique.


Agonie

Judas, l’un des douze, s’approcha de Jésus pour l’embrasser (Lc 22, 47).

French

Uma meditação dos Mistérios Dolorosos - Setembro-Outubro de 2013

1. Oração e Agonia de Jesus no Horto – “Bem-aventurados os constrangidos pelo medo”.

Jesus, na Jardim das Oliveiras, sozinho na angústia das horas que se aproximam, rogas ao Pai. Ó Maria, no tormento da inquietação que por vezes nos constrange, alivia as nossas angústias.


2. Flagelação de Jesus
– “Bem-aventurados os aflitos, porque serão consolados”.

Ó Jesus, a inconsciência, a violência e o ódio lançaram-se sobre Vós. Ó Maria, ajuda-nos a suportar os sofrimentos corporais como expiação dos nossos pecados.

Portuguese

Prier les Mystères Douloureux avec Jean Baptiste

Le Père Besnard écrivait : ‘Ôter Jean Baptiste, c’est empêcher l’évangile de commencer’. Peut-être pourrait-on ajouter ‘Ôter Jean Baptiste, c’est empêcher la Passion de commencer et le salut de s’accomplir’.

Pour méditer les mystères douloureux, nous rejoignons donc Jean Baptiste dans sa prison. (Cf. Lc 7,18-35)
C’est de là qu’il va nous aider à accompagner Jésus dans sa Passion.


L’agonie de Jésus

“ Es-tu celui qui doit venir ou devons-nous en attendre un autre ? ” (Lc 7,19-20)

French

Prier les Mystères Douloureux avec fr. Rémy Bergeret o.p.

L’agonie à Gethsémani

L’agonie, c’est la lutte, le combat intérieur. À Gethsémani, Jésus est affronté à la dernière tentation : celle d’échapper à son destin, de voir la coupe s’éloigner. Est-ce vraiment étonnant ? La peur de souffrir et de mourir est tout à fait légitime : que le Christ ait connu cela dans l’épaisseur de son humanité, pourquoi pas ? Mais voilà, de la même manière qu’il a vaincu le Satan au désert, il surmonte ici cette ultime épreuve : « Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. »

La flagellation

French

Le Rosaire au fil des jours

Les Mystères joyeux et la confiance

Annonciation
« Réjouis-toi ! Ne crains pas... le Seigneur est avec toi ! » (Luc 1, 28-30).
Oui, le Seigneur est avec nous, avec toi, avec moi. Laissons éclater la joie et la confiance que sa présence au milieu de nous, nous donne jour après jour. Accueillons simplement et comme Marie l’irruption de Dieu dans nos vies.
Prions pour ceux qui n’accueillent pas le Seigneur qui vient à eux.

French

Uma meditação dos Mistérios Dolorosos - Julho-Agosto de 2013

1. Agonia de Jesus no Horto das Oliveiras

«Jesus voltou pela terceira vez e disse-lhes: “Dormi agora e descansai! Pois bem, chegou a hora... Levantai-vos, vamos! Eis que chega o que me vai entregar”» (Mc 14, 41-42).

Jesus diz-nos, hoje: «Levantai-vos, vamos!» Ele convida-nos a não cairmos no desânimo no comodismo e a lutarmos por um mundo melhor.


2. A Flagelação de Jesus

«Maltratado, deixou-se humilhar e não abriu a boca. Era como um cordeiro levado ao matadouro» (Is 53, 7).

Portuguese

Pages

Subscribe to Sorrowful Mysteries