Le Couronnement de Marie et le Psaume 86

Contemplons Marie couronnée en fêtant la Jérusalem nouvelle, la sainte Église notre Mère et la Mère de tous les peuples car Marie en est la parfaite image.

Gravissons les marches vers Jérusalem en égrenant les versets du psaume et la dizaine de chapelet.

Fondée sur les montagnes saintes
(v. 1) | C’est Sion, c’est l’Église, c’est Marie couronnée au Ciel car elle est fondée sur la sainteté même de Dieu. |

Le Seigneur aime les portes de Sion
Plus que toutes les demeures de Jacob.

(v. 2) | Contemplons Marie, demeure de Dieu ; elle est bénie entre toutes les femmes, la préférée, couronnée entre mille. |

Pour ta gloire on parle de toi, Ville de Dieu.
(v. 3) | "Désormais tous les âges me diront bienheureuse" chante Marie dans son Magnificat. |

On appelle Sion ‘Ma Mère’
Car en elle tout homme est né.
C’est lui le Très Haut qui la maintient.

(v. 5) | La maternité divine de Marie est comme couronnée dans sa maternité spirituelle et universelle.

"maintenir" : tenir en main, fermement.

Marie dont les fondations sont solides est maintenue en gloire par le Très Haut lui-même.
C’est le désir de Dieu pour chacune de ses créatures.

 

** Magnifions le Seigneur avec les mots de Marie pour la gratuité absolue du bonheur que Dieu offre à l’humanité entière.

** Devant le drapeau étoilé de l’Europe, confions chacun de nos pays à la prière de Marie qui nous veut fondés sur la solidarité, l’amour, la sainteté.


Il installe en sa maison la femme stérile,
Heureuse mère au milieu de ses fils.
(Ps 112,9)

Category:
French