La Pentecôte et le Psaume 103

1) Tu envoies ton Souffle [ton Esprit], ils sont créés ; tu renouvelles la face de la terre. (Ps 103,30)

Dans ce verset, on trouve comme une concentration de l’action de l’Esprit Saint : il est créateur et aussi re-créateur, faisant toutes choses nouvelles. Au jour de la Pentecôte ce Souffle donne son envoi à l’Église qui part en mission ; il renouvelle aussi la face de la terre par le don des langues : chacun devient compris et compréhensible, c’est l’expérience d’un monde nouveau.


2) Mais dans ce psaume 103, nous avons ça et là, parsemées au fil des versets, des ‘pépites’ du trésor de l’Esprit Saint :

Tu as pour manteau la lumière… visage de l’Esprit de Lumière.

Tu t’avances sur les ailes du vent… ce vent de l’Esprit qui souffle où il veut.

Les flammes des éclairs… ou l’Esprit de feu.

Tu fais jaillir les sources… c’est l’Esprit torrent de vie et d’amour.

L’huile qui adoucit le visage… ou l’onction d’huile signe de l’Esprit de douceur.

Quelle profusion dans tes œuvres… toujours l’Esprit, le grand donateur.

Tout cela ta Sagesse l’a fait… et voici le don de Sagesse.

Bénis le Seigneur ô mon âme !
… Louange, toujours don de l’Esprit !

Ainsi c’est comme une effusion de l’Esprit qui jaillit de ce psaume.


** Rendons grâce avec Marie que l’Esprit a couverte de son ombre, car l’Esprit fait aujourd’hui toute chose nouvelle dans notre vie et dans celle de notre prochain.

** Laissons jaillir l’Esprit, prions pour qu’il ne soit pas contristé par des décisions qui bafouent la vie, l’amour …

Category:
French