Transfigurer tout notre être

Homélie prêchée le 6 août 2008 en la fête de La Transfiguration

Frères et sœurs, après une marche dans les Pyrénées durant l’été il est important et nécessaire de prendre une bonne douche, afin de nous rafraîchir. Car, la chaleur nous accable et le corps a besoin de se moment de fraîcheur. Ainsi, après cette bonne douche nous nous sentons tellement léger. Nous avons envie de dire que nous ne sommes plus le même personnage, parce que notre visage est devenu tout autre. Effectivement, en ce jour de la fête de la transfiguration du Seigneur, saint Matthieu nous dit : « Il fut transfiguré devant eux : son visage devint brillant comme le soleil, et ses vêtements, blancs comme la lumière.» Les disciples sont éblouis devant un visage hors du commun. C’était la stupéfaction pour les disciples, face à une telle beauté incomparable. Ce n’est plus le même Jésus qu’ils ont l’habitude de suivre partout où Il va. Les disciples ne trouvaient pas les mots pour décrire la situation. Ils étaient tellement paniqués et bouleversés, Pierre demanda à Jésus de Construire trois tentes. Sachant que Moïse et Élie étaient là avec Jésus sur la montagne. La beauté de son visage et la couleur du vêtement de Jésus, rayonnent d’une lumière éclatante, qui vient transformer Pierre, Jacques et Jean.

Frères et sœurs, nous aimons lorsqu’on nous félicite pour telle ou telle chose que nous avons accomplie de bien. Il est normal d’apprécier des compliments ! Pourtant, il faut faire attention pour que l’orgueil n’envahisse pas notre cœur. Sachant que nous sommes les meilleurs ! Bref, nous aimons lorsqu’on parle de nous comme une star. Il faut cultiver la simplicité et l’humilité dans toutes circonstances, car nous sommes des êtres fragiles. Jésus, Lui, vrai Dieu et vrai homme n’a pas été exalté devant l’éloge de son Père à son égard. « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis tout mon amour ; écoutez-le ! » Cette même voix a retenti, le jour du baptême de Jésus par Jean le Baptiste dans le Jourdain. A travers cette voie, Dieu vient manifester en personne et confirmer son amour préférentiel pour son Fils Jésus, son envoyé.
Jésus pour sa part, a interdit formellement aux trois disciples de ne rien dire à personne. C'est-à-dire de garder ce secret jusqu’à la résurrection. Finalement, la croix va être le sommet de la glorification du Fils de l’homme. Sur la croix le centurion Romain va confesser sa foi en disant : « Celui-ci était vraiment le Fils de Dieu. » La gloire que Jésus connaîtra n’est pas une récompense après sa mort, mais une gloire déjà présente mystérieusement dans la traversée des souffrances. Malgré ses souffrances, Il n’a pas été abandonné par son Père.
Celui-ci était toujours présent auprès de son Fils, comme le révèle son visage brillant et le témoignage du Père sorti de la nuée.
En la fête de la transfiguration du Christ, chacun de nous devrait se poser cette question. Qu’est- ce que je dois changer en moi-même, bien sur avec le concours de l’Esprit Saint, pour que ma vie soit transfigurée au regard de Dieu ? Demandons au Seigneur notre Dieu de nous envoyer le Paraclet, afin que nous sachions écouter en vérité, l’envoyer du Père Jésus Christ. Ainsi, Dieu exaucera nos demandes et sa gloire manifestera dans notre vie.

Pour combattre la chaleur, et d’avoir aussi, un beau visage rayonnant. Le randonneur a besoin de prendre une bonne douche après sa marche dans les Pyrénées. En revanche, nous qui sommes des baptisés, pour que le visage de notre cœur soit illuminé. Il faut se mettre à l’écoute de la Parole de l’Évangile qui doit transfigurer tout notre être !

Category:
French