Corse : La fête des malades à Santa Maria Siché


La statue de Notre-Dame de Lourdes dans l'église de Santa Maria Siché


La fête de Notre-Dame de Lourdes, communément appelée « fête des malades », est un rendez vous habituel, depuis 1958, dans cette paroisse mariale, située à 30 kms d’Ajaccio.

Bien avant l’instauration de la journée du 11 Février, comme journée des malades par le Saint Pape Jean Paul II, il est coutume d’y accueillir les malades de la région, des établissements de santé environnants et ceux qui ont l’habitude de se rendre à Lourdes, pour le Pèlerinage du Rosaire.

Le temps d’une après midi, le village prend l’allure d’un « petit Lourdes » : accueil des malades par les hospitaliers, méditation du chapelet, eucharistie avec le clergé local, en présence de l’évêque ou du vicaire général et de nombreux pèlerins, venus, cette année, en nombre, depuis la Haute-Corse, Sacrement des malades et enfin, partage d’un goûter convivial, offert à tous.

Lien aussi, avec les dominicains puisque, chaque année, le directeur du Rosaire est présent pour animer ce temps de rencontre et de prière, en l’occurrence, le frère Louis-Marie du couvent de Nice.

À savoir que ce dernier est aussi l’aumônier régional des Équipes du Rosaire de la Corse et que les deux responsables laïcs de l’Hospitalité et des Équipes du Rosaire (Marie Jeanne Melicucci et Françoise Polverelli) sont des habitantes de Sainte Marie Siché.

À noter que la veille de ce grand rassemblement, le Père Constant, curé de Porto Vecchio avait accueilli une « mission » animée par fr. Louis-Marie pour faire connaître le message de Fatima et le Mouvement des Équipes du Rosaire.


Le frère Louis-Marie Ariño-Durand, o.p.,
Directeur du Pèlerinage du Rosaire pour la Corse et Aumônier régional des Équipes du Rosaire, devant les falaises de Bonifacio

332_pelerinage_rosaire
French