Méditer les mystères lumineux avec saint Martin de Porrès

Une méditation de Frère Fabien-Joseph Hignette, o.p., parue dans La Revue du Rosaire de novembre 2013


Baptême du Christ

« Jean le Baptiste fut dans le désert, proclamant un baptême de repentir pour la rémission des péchés. » (Mc 1, 4).

Jésus n'avait nullement besoin de se repentir. Par son baptême Il nous manifeste sa mission. Ce sera donc la rémission des péchés, non des siens mais des nôtres. Ce sera toute sa mission qui culminera sur la Croix. Saint Martin, incorporé au Christ par son baptême, vivait comme étant pardonné. En s'associant à la Passion du Sauveur, il participait, à sa manière, à la rémission des péchés de l'humanité, notamment lors de ses veilles nocturnes.

Agneau de Dieu qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous et du monde entier.


Noces de Cana

« Le troisième jour, il y eut des noces à Cana de Galilée, et la mère de Jésus y était » (Jn 2, 1).

Mais qui sont les époux de ces noces ? Le fils et la mère sont présentés comme tels. Notre vie chrétienne est orientée à cette même rencontre avec Dieu. Comme Martin qui revêtit son habit de fête avant de mourir, pour se préparer aux noces éternelles, revêtons notre cœur de l'habit des noces auxquelles le Seigneur Jésus nous invite.

Jésus, époux de l’Église, nous te prions pour que les couples chrétiens manifestent, par leur amour, la force de ton amour pour l'humanité.


Annonce du Royaume

« C'est vraiment lui le prophète qui doit venir dans le monde » (Jn 6, 14).

Consacrer sa vie à l'annonce de la Parole de Dieu. Martin de Porrès réalisa ce projet dans l'ordre de Saint-Dominique en saisissant l'intuition que la prédication de l’Évangile se concrétisait dans les œuvres de miséricorde et de compassion.

Suscite en ton Église, Seigneur, des prophètes qui annoncent en actes l'amour miséricordieux que tu nous as donné.


Transfiguration

« Celui-ci est mon Fils bien-aimé : écoutez-le » (Lc 9, 35).

Pour écouter le Fils, nous avons besoin de comprendre que la parole vient du Père. Ce Père qui nous parle pour la dernière fois en disant : « en Lui j'ai mis tout mon amour ». Certains professeurs de son couvent disaient de Martin qu'il avait l'intelligence des saints, ou qu'il était un bon théologien mystique. C'est dans sa prière silencieuse et dans l'amour du plus petit que saint Martin écouta l'enseignement de Dieu.

Prions pour qu'il nous aide à approfondir dans la contemplation les mystères que Dieu veut nous faire connaître.


Eucharistie

« Ceci est mon corps, donné pour vous ; faites cela en mémoire de moi» (Lc 22, 19).

Un corps donné, livré et mangé, c'est l'état dans lequel fini saint Martin. Il donna son corps en nourriture dans le service et la compassion. L'Eucharistie, centre de sa vie communautaire, a fait de lui un saint. Il est désormais un exemple dans le corps du Christ livré pour la multitude qu'est l’Église.

Seigneur, nous te demandons de faire de notre vie tout entière une Eucharistie.


Dans un même esprit : Les Mystères Joyeux, Les Mystères Douloureux et Les Mystères Glorieux

Category:
French